PageRank

Définition :

Le PageRank (PR en abrégé) est une solution mathématique liée au SEO permettant à Google de prendre en compte les liens pointant vers une page pour la positionner dans ses résultats sur une expression donnée.

PageRank signifie « classement de page » en anglais. C’est aussi un jeu de mot avec le nom de son inventeur, Larry Page, l’un des deux créateurs de Google : classement de (Larry) Page.

Le principe du surfeur aléatoire

L’idée est de considérer que si une page A fait un lien vers une page B, c’est que A considère B comme pertinent. Il s’agit d’un vote de confiance. Évidemment, plus il y a de pages à « voter » pour la vôtre, plus cela signifie que l’on peut faire confiance en la qualité de vos contenus.

Mais tous les votes ne se valent pas car une page qui fait un lien vers une autre transfère ainsi une part de son propre PageRank à sa cible.. Le lien provenant d’une page avec un PageRank élevé a donc une meilleure valeur qu’un lien provenant d’une page avec un PageRank faible.
Si une page fait plusieurs liens, le PageRank transmis à chacune est divisée par le nombre de liens.

Cette comptabilisation des liens est aussi réalisée sur les autres moteurs de recherche (Bing, Baidu, Yandex…) mais ne porte pas ce nom. C’est Google qui a innové en 1998 avec ce critère de pertinence « off-site » – critère externe au site – et le PageRank est ainsi devenu le mot générique pour le désigner.

Le principe initial du PageRank était celui du surfeur aléatoire : quelle est la probabilité qu’un internaute surfant au hasard sur le web, simplement en suivant les liens, atteignent une page de votre site.

Pourquoi faut-il travailler son PageRank : Définition du PageRank en SEO

Pour comprendre l’importance du PageRank, il faut revenir au fonctionnement d’un moteur de recherche et aux piliers du SEO.

Avant de proposer des résultats à une requête, le moteur de recherche doit d’abord découvrir les sites et les indexer en base de données. Puis lorsqu’un internaute fait une recherche, il peut aller piocher dans sa base la meilleure réponse.

Pour découvrir et indexer de nouvelles pages (mais aussi pour revenir explorer des pages qu’il connait déjà), les moteurs de recherche suivent les liens entre elles.

Il est donc important d’avoir des liens depuis d’autres sites pour que les moteurs de recherche puissent trouver et indexer vos pages.

De plus, la formule du PageRank est un rapport entre le nombre de liens pointant vers votre page et toutes les pages existant sur la toile.

Comme les moteurs de recherche découvrent chaque jour quelques 20 millions de nouvelles pages (un chiffre indiqué par Bing en 2019), le PageRank de votre site est condamné a toujours baisser. Pour compenser cette baisse, il faut créer de nouveaux liens vers votre site.

Travailler son PageRank, c’est donc augmenter la probabilité de faire venir les robots des moteurs de recherche sur son site. Et donc favoriser son positionnement.

Aujourd’hui, il est possible de positionner une page sur Google sur des expressions faiblement concurrentiel. Mais dès que vous souhaitez vous rendre visible sur des expressions concurrentielles, le PR de vos pages joue un rôle essentiel car il permet à Google de différencier deux pages au contenu de qualité par leur popularité sur la toile.

Connaître la valeur de son PageRank

Il y a quelques années, Google communiquait le PageRank. Ce n’est plus le cas aujourd’hui. Il n’existe pas de manière de connaître le PR réel de vos pages selon Google. Mais des outils alternatifs permettent de s’en faire une idée, comme le TrustFlow (pour mesurer la qualité des liens) et le CitationFlow (pour mesurer la quantité de liens) de MajesticSEO.

Comment optimiser son PageRank :

Vous l’avez compris, pour améliorer son PageRank, il faut obtenir des liens. Et il faut le faire de façon régulière.

Mais pas n’importe quel lien, ni n’importe comment.

Le principe du surfeur raisonnable

Obtenir des liens est très facile : annuaires dédiés à ça, pseudos communiqués de presse, spam des forums et des commentaires de blog… Les référenceurs en ont largement abusé. Google a donc fait évoluer son PageRank.

Si le concept du PageRank d’origine était celui du surfeur aléatoire, aujourd’hui c’est celui du surfeur raisonnable.
C’est-à-dire, quelle est la probabilité qu’un internaute qui s’intéresse à ma thématique arrive sur mon site en suivant les liens qu’il trouve. Evidemment, comme il s’intéresse à ma thématique, il ne va pas suivre les liens de façons aléatoire mais de plutôt de façon raisonnable, en choisissant uniquement ceux proche du thème.
En cela, on simule un vote raisonnable. Si votre garagiste vous conseille de changer vos freins, vous le croirez plus facilement que si c’est votre fleuriste qui vous donne ce conseil.

Ainsi, obtenir des liens en quantité ne sert plus vraiment. Il est préférable d’obtenir des liens de qualité.

Qu’est-ce qu’un lien de qualité ?

  • Un lien sur un site et un contenu d’une thématique proche de la mienne
  • Un lien qui se trouve dans le corps de la page et non pas en footer ou en sidewide
  • Des liens aux ancres variées et non pas uniquement sur le mot-clé que je cible. Une ancre est l’élément sur lequel on clique pour ouvrir le lien : image ou texte.
  • Un lien depuis des sites avec un PageRank élevé
  • Un lien depuis des pages qui en contiennent peu
  • Les sites où obtenir des liens faciles qui étaient utilisés avant 2012 ne sont plus d’aucune force. Oubliez les annuaires et le spam. Il faut aujourd’hui privilégier de véritables liens partenaires.

Si vous souhaitez travailler votre PageRank et vos liens, contactez-nous.