Référencement naturel – SEO

Définition :

Le référencement naturel consiste à faire apparaître les pages de son site internet dans les résultats proposés par les moteurs de recherche. Il s’agit ici de positionner son site de façon algorithmique, suivant les critères de pertinence utilisés par les moteurs de recherche, à l’inverse du référencement « payant » ou SEA qui consiste à afficher des annonces publicitaires.

Le SEO (Search Engine Optimization), c’est travailler le référencement naturel de son site. C’est-à-dire optimiser son site pour améliorer sa pertinence pour les moteurs de recherche. Cela regroupe toutes les techniques à mettre en œuvre pour apparaître dans les premiers résultats des moteurs de recherche.

Être bien référencé, c’est voir son site apparaître en bonne position dans les résultats des moteurs de recherche.

Pourquoi faire du SEO :

Travailler le référencement naturel de votre site, c’est le rendre visible aux internautes qui cherchent vos produits ou services.  C’est leur donner la possibilité de vous trouver sur les moteurs de recherche.

Quand on parle de moteurs de recherche, on pense en priorité à Google. C’est le moteur de recherche le plus utilisé en France et dans le monde. Il n’y a qu’en Russie et en Chine que Google n’est pas leader, concurrencé respectivement par Yandex et Baidu. En 2020, 93% des recherches étaient effectuées sur Google dans le monde (92% en France).

Cela signifie que 9 recherches sur 10 débutent sur Google. Être visible au moment où l’internaute exprime son besoin est une étape essentielle pour le faire venir sur votre site. C’est la première étape pour obtenir prospects et ventes.

Le SEO est une stratégie de visibilité à moyen / long terme. C’est le levier webmarketing qui a le meilleur ROI.

Comment fonctionne le SEO :

L’optimisation SEO d’un site web passe par trois leviers incontournables qui suivent le fonctionnement des moteurs de recherche.

Optimisation technique : 

Il s’agit de faciliter le travail de crawl (le parcours du site) et l’indexation du site pour les moteurs de recherche. Un site peut être navigable pour les internautes sans pour autant être techniquement lisible pour Google.

Il faut ici s’assurer que tous les liens sur le site peuvent être suivi par les robots d’indexation et qu’ils peuvent lire le contenu. Il faut aussi vérifier que le site est bien organisé et qu’il s’affiche rapidement (pour favoriser le budget de crawl). Sans oublier de s’assurer de la compatibilité mobile du site.

L’arborescence et la profondeur des pages jouent également un rôle dans les performances SEO d’un site.

Optimisation sémantique : 

C’est le nerf de la guerre. Depuis ses débuts, Google a toujours clamé cette maxime : « Content is King ». Le contenu est roi. Sans lui, impossible de positionner un site en bonne position.

L’optimisation sémantique consiste donc à améliorer la pertinence des contenus du site pour se positionner sur des mots-clés ciblés. Ces mots-clés sont sélectionnés via des outils permettant de détecter les requêtes des internautes autour de votre thématique.

On optimise ici tous les contenus : texte, vidéo, image.

Un bon contenu est un contenu majoritairement textuel compréhensible à la fois par les moteurs de recherche et les internautes. Il doit être dense et répondre aux questions de l’internaute. Des études ont montré que les pages en première page de Google contiennent en moyenne 1890 mots.

Netlinking :

Le netlinking a pour but d’optimiser le PageRank, cette solution inventée par Google pour ajouter les recommandations entre sites comme critère de pertinence d’une page.

Pour venir (et revenir) sur une page, les robots d’indexation suivent les liens existants entre les pages web. Sans lien, impossible pour eux de trouver la page et donc de l’indexer. Plus une page possède de liens menant vers elle, plus elle va être (re)trouvée par les moteurs de recherche qui vont pouvoir la positionner dans leurs SERPs (Search Engine Results Pages : les pages de résultats des moteurs de recherche).

Mais la qualité des liens reçus prime sur leur quantité. L’emplacement du lien, le nombre de liens présents sur la page qui fait le lien et le sujet de cette page ont une incidence sur la qualité de ce lien. Comme dans la vie, tous les conseils ne se valent pas : on croit plus facilement un fleuriste qu’un garagiste quand on reçoit des conseils sur l’arrosage des orchidées. Les liens obtenus depuis des sites et des contenus à la thématique proche de celle de la page cible ont donc plus de valeur que les liens obtenus depuis des pages sur des sujets sans rapport.

Chacun de ces trois leviers est connectés aux autres. Le contenu est évidemment le levier indispensable car sans contenu, impossible pour Google et pour les internautes de connaître votre sujet. Mais avoir du contenu qui n’est pas « trouvable » par les moteurs à cause d’un manque de liens ou d’une structure défaillante ne sert à rien.  Une bonne structure redistribue la popularité des liens aux pages du site et valorise le contenu. Un bon contenu favorise l’obtention de liens tandis que les liens crédibilisent la qualité d’un contenu.

Conclusion :

Évidemment, le SEO n’est qu’un outil, au même titre que votre site, pour atteindre des objectifs. Pour mesurer l’efficacité de votre référencement, il convient donc de suivre si vos objectifs sont atteints.