Erwan et sa préparation à l’Ultra Marin

Erwan, intégrateur chez Kalélia nous partage son expérience sur sa préparation à l'Ultra Marin, un trail de 179 kms !

Peux-tu nous expliquer en quelques mots ta préparation ?

« L’idée est de renforcer son corps (muscles et articulations) et de préparer le coeur à cet effort prolongé.
Je cours au minimum 100km par semaine pour au moins 10 heures de pratique.

Cette distance est répartie en 4 séances : je débute ma semaine par du fractionné (cardio en côtes ou sur terrains variés, dit fartlek) ; j’enchaîne par une séance de fartlek court (généralement 1h15) à un rythme soutenu (moins rapide que le fractionné nénamoins) ; je poursuis la semaine par 2 séances longues en conditions de course (sac à dos et ravitaillement sur le dos, la tenue et les chaussures que j’aurai lors de l’ultramarin, etc) ; ces 2 séances indispensables,  couvrent 8 à 9 heures de mon temps de pratiques selon les semaines.

C’est également l’occasion d’éprouver certaines douleurs qu’on aura le jour de la course (parce que 179km… ça fait mal ^^).

Passant une nuit dehors, il est aussi important (même si j’en ai l’habitude…) de courir de nuit à la lampe frontale pour travailler la perception de l’environnement et la proprioception (car on se tort facilement une cheville de nuit !) »

Comment te sens-tu ?

« Je me sens… impatient, très pressé d’y être !!!

Pas de gros bobos, de « menues » douleurs parasites qui sont juste là pour rappeler que ça travaille, mais ça va ; même si la fatigue de la prépa commence à se faire ressentir, les muscles sont biens, les articulations répondent « présent », le cardio est au top et le souffle parfait : Tout va bien !!!

Le moral est bon et le mental… ça devrait passer tout seul ;  j’aurai en plus une équipe de choc pour m’assister tout au long de la course donc aucune raison de flancher !!!! »

Quels sont tes objectifs pour cette course ?

« Terminer !!! c’est le premier objectif de ce genre de courses… et sans trop de casse (car il y en aura, forcément… ce n’est pas un marathon ^^). Le départ étant donné le vendredi à 19h, j’espère arriver avant la nuit le lendemain soir… et, si possbile, si tout va bien, parcourir les 179km en moins de 27 heures !!!
Et… me régaler après 1 an et demi sans compétition, sans dossard !!! »

Vous l’aure compris la team Kalélia sera à ses cotés le jour J pour l’encourager et fêter son arrivée !!!