Les podcasts, un nouveau format en plein essor !

Un peu d'histoire avant de se lancer dans le vif du sujet ! Le terme "podcast" est né en 2004 d'un journaliste britannique, Ben Hammersley, suite à la contraction des termes "ipod" et "broadcast". Il sera rendu grand public en 2005 par Apple. Il y a 15 ans on comptait 3000 podcasts disponibles, aujourd'hui on dépasse les 1 500 000 !

Pourquoi s’intéresser à ces nouveaux supports ?

Créer des nouveaux contenus, c’est le leitmotiv mais aussi la bête noire de tous les responsables communication/marketing et ceux ci parmi un nombre important de formats et plateforme de diffusion. Comment se démarquer ? Quel contenu diffusé ? Comment se réinventer ? toutes les questions que l’on peut se poser lorsqu’on définit sa stratégie de communication.
Le podcast est le parfait exemple pour créer un nouveau format de contenu, personnalisé et facilement diffusable auprès d’une cible multi-générationnelle.

On peut distinguer deux types de podcasts en France :

  • le podcast de replay : utilisé pour les émissions de radio notamment
  • le podcast natif : qui laisse libre court au contenu diffusé, à la durée et à la ligne éditoriale

Le confinement a été un accélérateur d’écoute et de découverte de ce nouveau format.

Un accélérateur pour booster l’engagement de votre marque

Idéal pour développer une stratégie d’influence mais aussi créer du lien avec votre cible, les podcasts vous permettent de créer des nouveaux contenus différenciant régulièrement. Ce format complémentaire et transversal à vos autres outils de communication est un bon moyen de toucher aussi une nouvelle audience quelque soit votre cible. Le format interview est très plébiscité : collaborateurs, invité, blogueur, clients…

Quoi de mieux qu’un témoignage avec le retour d’expérience de Germain Dutilleul, responsable communication à l’ICAM, école d’ingénieurs, qui a lancé récemment ses podcasts « Parcours d’ingénieur » !

Pourquoi avez-vous décidé de créer des podscasts ?

Notre souhait était de créer des témoignages, nous avions déjà pratiqué des témoignages écrits et pour anticiper des contenus trop longs, et après avoir déjà testé les vidéos, qui pour le coup nécessite un format court, l’audio s’est vite imposé. C’est un bon compromis pour diffuser un contenu plus dense et c’est plus facile d’écouter un format audio sur une durée que l’on a définit.

Quels sont les retombées pour l’ICAM ?

Les podcasts ont été une opportunité de nous rendre visible auprès des lycéens et des alumnis , nous avons été les premiers à se lancer dans l’enseignement supérieur et avons pu bénéficié de retombées médiatiques dans notre secteur. Ils nous apportent une image moderne, différente et les contenus produits sont aussi bénéfique pour notre positionnement SEO.
La saison 1 et 2 de Parcours d’ingénieurs a généré plus de 8000 écoutes et 54 000 impressions sur les réseaux sociaux. 1 nouvel étudiant sur 2 à l’Icam connaissaient les podcasts.

Pour découvrir les podcasts de l’Icam, c’est par ici

Pour conclure sur cette thématique podcast, il est important d’avoir constitué une communauté avant de se lancer. En effet n’importe quelle marque peut nous raconter quelque chose à travers les podcasts mais leur communication et leur diffusion ne sont pas à négliger pour en tirer des bénéfices.