Call to action

Définition : 

Un Call-to-Action (CTA) est un bouton d’Appel à Action. Il s’agit d’un élément graphique cliquable qui doit inciter l’utilisateur à réaliser une action précise. Un Call-to-Action n’est pas nécessairement un bouton, il peut aussi prendre la forme d’une image ou d’un lien.

Le but du CTA est bien sûr de convertir votre visiteur en prospect, de transformer votre audience en lead.

Pourquoi utiliser les call-to-action ? Conversion d'objectifs web

Le Call-to-action a pour objectif d’inciter l’internaute à prendre une décision :

  • Télécharger un livre blanc
  • Passer commande
  • S’inscrire à un événement
  • Demander un devis
  • S’abonner à une newsletter
  • Etc.

Véritable clé de voûte de votre stratégie marketing, le Call-to-Action se trouve sur tous vos supports :

Comment optimiser un CTA : 

3 éléments principaux contribuent à réaliser un call to action efficace : le design, le message et l’emplacement.

Mais chacun de ces éléments implique de bien connaître votre cible.

Design : Le Call-to-Action doit être visible sur la page pour inciter l’internaute à cliquer. Il doit se démarquer du reste du contenu par une couleur différente ou une police plus grande.

Certaines études semblent indiquer que des couleurs permettent d’augmenter le taux de conversion : le rouge (qui a une dimension d’urgence et qui peut être associé à une promotion), le orange, le noir, le vert ou le bleu (qui fonctionne bien pour les entreprises, cette couleur inspire la confiance)

Message : L’intitulé du message est essentiel à la performance de votre Call-to-Action. Le visiteur doit sentir que l’on s’adresse à lui. Pour cela, nous vous conseillons de privilégier l’impératif (Découvrez…) ou la première personne du singulier (J’en profite…)

Le message doit surtout permettre aux prospects d’avoir une proposition de valeur. « Envoyer » ou « Cliquez ici » n’est pas très parlant. Sans compter que ce type de message ne sert pas votre SEO. Pour améliorer votre linking interne, vous pouvez ajouter le sujet traiter sur la landing page : « Découvrez notre offre SEO ».

Un CTA associé à une offre promotionnelle (-50%…) a plus de chance de convertir. Insister sur le caractère d’urgence ou temporaire de l’action peut booster vos clics. Mais attention à ne pas en abuser au risque de lasser votre audience.

Emplacement : Comme en immobilier, les CTA ont une règle essentielle : l’emplacement, l’emplacement, l’emplacement.

L’emplacement du Call-To-Action influe sur le taux de clics (CTR). Il est donc important de ne pas le noyer au milieu d’autres informations. C’est bien l’appel à action qui doit être le mieux placé.

Il est préférable de placer votre appel à action au-dessus de la ligne de flottaison pour qu’il soit visible de l’internaute sans nécessité de scroller la page. C’est encore plus vrai dans le cas d’un emailing.

Mais plus important encore, il faut contextualiser votre appel à action. Un internaute qui visite un article sur votre blog n’a pas le même engagement qu’un visiteur sur une page de présentation de vos produits / services. Le CTA ne devrait donc pas être identique. A vous de proposer un call-to-action qui répond aux attentes de l’internaute qui visite votre page.

Mesurer : Bien sûr, l’objectif d’un CTA est de convertir. Il faut donc en permanence surveiller ses transformations pour juger de son efficacité.

Tester différente version du call-to-action (avec des tests A/B par exemple) permet d’améliorer vos CTR et votre taux de transformation.