Quelle importance a l’URL pour le SEO d’une page ?

On le sait tous aujourd’hui : il est important d’avoir des URL propres sur son site web. Des URL non réécrites donnent une image peu professionnelle à ses clients et prospects. Et surtout, toutes les solutions CMS du marché propose de mettre en place la réécriture très simplement.
Mais quel est l’impact d’une URL sur le positionnement d’une page ? On passe en revue toutes les questions sur ce sujet.

L’URL (Uniform Ressource Locator) est l’adresse d’une page web. Comme pour une adresse postale, chaque URL correspond à une adresse unique. Lié au choix du nom de domaine, on considère souvent que l’URL a une valeur particulière pour la visibilité d’une page.

Mais comme souvent sur Internet, tout ce qu’on dit sur les URL ne contient pas que des vérités.

 

importance de l'url en SEO

Les URL sont-elles importantes en SEO ?

Sans ambiguïté, oui les URL sont importantes pour le SEO. Avant même de savoir si sa rédaction à une valeur pour les moteurs de recherche, n’oubliez pas qu’une URL est une adresse. C’est donc là où Google et les moteurs de recherche s’attendent à trouver un contenu.
Si l’URL change ou pire, si elle disparaît, cela a donc évidement un impact sur le référencement de la page.

Il faut absolument éviter que les moteurs de recherche tombent sur une URL avec une erreur (redirection 301 ou 302, erreur 404). Si votre URL change, vous devez (vous ou votre prestataire SEO) rediriger l’ancienne adresse vers la nouvelle.

L’URL est stratégique pour sa valeur d’adresse, d’identifiant de la page.

Mais l’importance de l’URL n’est pas très forte quand on la compare aux autres critères de pertinence d’une page. Ne travailler que son URL dans l’espoir d’améliorer ses positions ne va pas provoquer de grands changements dans les résultats de Google. Des critères comme l’optimisation de sa balise Title ou le balisage de structure (hn) auront bien plus d’impact.

Si les URL ne sont pas parfaites, les corriger n’est pas une priorité SEO. Cela nécessite beaucoup de travail et cela peut générer des erreurs pour un résultat peu significatif.

Ce n’est que si vos URL ne sont pas réécrites qu’il faut faire ce travail, et surtout pour l’expérience utilisateur. Mais cela arrive de plus en plus rarement aujourd’hui, les CMS du marché proposent tous l’option de réécriture de façon native.

 

faut-il mettre le mot-clé dans l'url

Faut-il mettre des mots-clés dans l’URL ?

Avoir des mots-clés dans l’URL a un poids assez faible dans le positionnement d’une page web. Mais l’addition de petits facteurs peut parfois permettre de faire la différence.

Pour ne pas surcharger l’URL, ne conservez que les mots-clés stratégiques en rapport avec le contenu de la page. Vous pouvez supprimer notamment les mots qui n’apportent pas de sens, comme les articles.

 

les règles d'écritures d'une url

Quelles sont les règles d’écriture pour les URL ?

Les moteurs de recherche sont suffisamment puissants pour comprendre une URL même non réécrite. Voici tout de même quelques bonnes pratiques :

  • Pas de caractères spéciaux dans l’URL: %, €, £, $, ç… et bien sûr pas de lettre accentuée.
  • On ne sépare pas les mots avec des espace. On utilise un séparateur reconnu, le tiret haut (-) ou tiret du 6 à privilégier par rapport à l’underscore (_) ou tiret du 8.

Une bonne règle à retenir, aussi bien pour le SEO que pour vos visiteurs, c’est que l’URL doit permettre de comprendre de quoi va parler la page.

 

faut-il mettre un slash en fin d'url

Faut-il mettre un slash / en fin d’URL ?

L’habitude historique est de préciser le format du fichier en fin d’url : .html ou .php. Cette précision apporte l’avantage de pouvoir filtrer vos URL en web analytique ou simplifier le tri lors de l’élaboration de redirections.

Néanmoins, vous n’êtes pas obligé de mettre la terminaison du fichier, les moteurs de recherche sauront lire l’URL et ne pénalisent pas l’absence de format final.

Si vous choisissez d’avoir des URL sous cette forme (www.votresite.fr/ma-page/), il faut décider si elle se finit ou non par un slash (/).

Là encore, pas d’impact sur votre SEO, mais nous recommandons de le mettre car WordPress le rajoute par défaut. Si vous ne prenez pas l’habitude de mettre ce slash dans vos liens, vous allez ainsi générer des redirections automatiques qui peuvent impacter vos performances de crawl.
Bien entendu, c’est à vérifier en fonction de votre CMS.
la longueur de l'url a-t-elle une importance pour le seo

La longueur de l’URL est-elle un critère ?

Non, ce n’est pas la taille qui compte.

Google a toujours été clair sur le sujet, profitez-en, cela n’arrive pas si souvent : la longueur de l’URL ne joue en rien sur le positionnement d’une page. Google préconise quand même de mettre moins de 2000 caractères dans une URL. Espérons pour vos lecteurs que vous n’atteindrez jamais cette longueur.

Limiter la taille de ses URL est surtout important pour votre communication.

Une URL courte est plus lisible et se retient mieux. Elle se partage plus facilement sur les réseaux sociaux. Rappelez-vous par exemple qu’un tweet est limité à 280 caractères, vous aurez donc du mal à partager des URL trop longues.

 

faut-il ajouter le répertoire dans l'url

Faut-il lister les répertoires dans l’URL ?

Vous hésitez entre 2 formats d’URL : www.votresite.fr/répertoire1/répertoire2/ma-page.html ou www.votresite.fr/ma-page.html ?

Il n’y a pas de bonnes réponses. Chaque forme à ses avantages et ses inconvénients. Mais Google ne favorise ou ne pénalise pas une forme par rapport à l’autre.

Lister les répertoires a pour avantage, si vos catégories sont bien faites, d’ajouter des mots-clés dans l’URL même si on l’a vu, le poids du mot-clé dans l’URL est très faible en SEO. C’est aussi un avantage en matière d’expérience utilisateur puisque l’internaute saura où il se situe dans l’arborescence en lisant l’URL.
Cela simplifie surtout les analyses (logs, analytique) puisque vous pouvez filtrer les URL par répertoire.

Les inconvénients de l’écriture « répertoire » sont les avantages de l’écriture « racine ». C’est-à-dire que si votre contenu (ou votre produit puisque ce défaut se rencontre principalement sur les sites marchands) se trouve à plusieurs endroits dans l’arborescence, dans deux répertoires différents, vous allez générer du contenu dupliquer. Avec un format d’URL « racine », comme on ne liste pas les répertoires, on n’a pas besoin de créer 2 fois la page.
Bien sûr, ce problème se résout facilement avec la balise canonique, mais cela reste une source d’erreur potentielle. Et vous risquez également de nuire à vos performances de crawl.

Un autre avantage d’une URL « racine » est sa mémorisation. Si vous souhaitez la communiquer, c’est plus simple si elle est courte.

 

Faut il mettre des indications géographiques dans l'url

Faut-il donner des indications géographiques dans l’URL ?

Un site conçu correctement défini des cibles, et notamment une cible géographique. C’est normal car on ne s’adresse pas de la même façon à chaque cible. Pas plus que l’on dit la même chose selon le pays ciblé.

Google conseille d’ajouter des précisions géographiques dans les URL. Cette indication peut passer par le ccTLD (country code Top Level Domain) du pays : .fr, .de, .es, etc.
Cette solution fonctionne dans le cas d’un site ne visant qu’un seul pays. Mais dans le cas d’un site multilingue, on sélectionne souvent un TLD commercial (.com) sur lequel des répertoires vont orienter vers chaque pays cible : /fr, /de, /es, etc.
On peut aussi préférer utiliser un sous-domaine : fr.monsite.com, es.monsite.com, etc.

 

faut il une url en https

Est-il important d’avoir une url en http ou https ?

Google conseille d’avoir un site sécurisé, donc https. Néanmoins, suivre ce conseil ne provoque pas d’effet notable sur votre SEO.

Avoir un site sécurisé est plutôt pour vos visiteurs. Avouons-le, ça nous rassure tous de savoir qu’une couche de protection est en place (même la qualité du certificat reste parfois discutable). Mais surtout, les dernières versions des navigateurs affichent des alertes aux utilisateurs lorsqu’ils naviguent sur un site en http.

 

Faut-il privilégier le dossier ou le sous domaine

Faut-il privilégier le dossier ou le sous-domaine ?

Choisit-on monsite.fr/blog/ ou blog.monsite.fr ? Comme souvent il n’y a pas de réponse parfaite.

Ce qu’il faut savoir, c’est que Google considère le sous-domaine comme une entité à part entière. Cela signifie qu’il aura son propre SEO. Si les actions de linking vont profiter au répertoire, ce ne sera pas le cas pour le sous-domaine qui devra obtenir ses propres liens. Les puristes ajouteront que www.monsite.fr est déjà un sous domaine. C’est d’ailleurs pour cela qu’il faut bien penser à rediriger l’url sans www vers l’url avec www (ou inversement) car Google identifiera sinon deux entités distinctes avec le même contenu.

Choisir ou non le sous-domaine plutôt que le répertoire dépend de vos objectifs de communication mais aussi des limites techniques. Mais globalement, s’il n’y a pas d’impératifs particuliers, le répertoire sera plus adapté pour transférer l’autorité du domaine à l’ensemble des pages.