Comprendre la facturation Google Ads

Une fois vos première publicités Google lancées, vous allez découvrir le système de facturation. Nous vous aidons à le décrypter.

Lors du paramétrage de votre campagne, vous déterminez un budget quotidien maximum. Ce budget multiplié par 30 vous donne le montant que Google ne dépassera pas dans le mois. Attention, Google ne dépense jamais plus que le montant mensuel mais cela peut lui arriver de dépasser le budget journalier.

Comment fonctionne la facturation Google Ads

Google Ads fonctionne en postpaiement. A chaque clic, Google augmente votre solde qu’il vous faut payer une ou plusieurs fois par mois selon votre consommation et vos paramètres de paiement. Sauf si vous avez fait une demande de facturation mensuelle, vous devriez être débité automatiquement par Google Ads.

La facturation mensuelle

Ce système est proposé uniquement aux gros annonceurs. Il s’agit d’une limite de crédit pour payer les frais publicitaires. Une facture est émise chaque mois.

Pour avoir droit à la facturation mensuelle Google Ads, vous devez :

  • être immatriculée depuis au moins un an
  • être associé à un compte Google Ads actif depuis au moins un an
  • avoir dépensé au moins 5000$/mois pendant au moins trois des 12 derniers mois

Le débit automatique des frais

C’est le cas le plus fréquent.

Google vous prélève automatiquement tous les 500 € de dépense. Et en fin de chaque mois, il prélève le solde manquant.

C’est-à-dire que si vos campagnes ont un budget mensuel total de 400€, vous ne serez prélevé qu’une seule fois à la fin du mois. Mais si votre budget est de 750€ / mois, Google vous prélèvera une première fois lorsque vous aurez atteint un solde de 500€, puis il vous prélèvera une seconde fois, de 250€, en fin de mois.

Un prélèvement ne correspond donc pas toujours à la facture.

Où trouver les factures Google Ads

Vos factures sont disponibles sur votre compte, dans l’onglet Outils et Paramètres, colonne Facturation.

Dans la partie Transactions, vous aurez accès aux détails des échanges. A savoir, le nombre de clics et le coût associé, mais surtout au moment où Google débite votre compte.
Quelques jours après le début du mois (le cinquième jour ouvré normalement), vous aurez également accès à la facture du mois précédent.

Attention, comme Google vous prélève tous les 500€ de dépense, la facture ne correspond pas toujours à un prélèvement. Il vous faudra additionner les quelques prélèvements effectués par l’outil pour retrouver votre compte, ce qui peut compliquer la tâche en comptabilité.
La TVA n’était pas inclue dans les factures il y a encore quelques années. Ce n’est plus le cas aujourd’hui, ce qui simplifie le travail des comptables. Les factures Google Ads sont valides d’un point de vue légal et seront acceptées sans problème par l’administration fiscale.

Il ne s’agit là que des factures Google. Les honoraires de votre prestataire en gestion (si vous en avez un) ne sont évidemment pas inclus.